Un petit tour à la Cathédrale de Reims

Vous vous êtes sans doute déjà aventuré à l’intérieur et peut-être pensez-vous la connaître par cœur… Mais êtes-vous vraiment sûr d’en connaître tous les secrets ? La cathédrale Notre-Dame de Reims présente tellement de détails qu’il semble impossible de l’explorer sans y passer des heures… 

Et pourtant, voici un guide qui vous permettra de faire le tour de la cathédrale sans perdre de temps et d’organiser au mieux votre visite. Nous vous présentons les étapes incontournables, ainsi que les détails insolites que vous avez peut-être manqués…

A l’extérieur 

1) Sur le portail Nord de la façade Ouest : L’ange au sourire

Figure emblématique de la cathédrale, l’ange au sourire accueille chaque visiteur à l’entrée. Cette statue, célèbre pour son expression enjouée, devient un symbole d’espoir après les bombardements de la Première Guerre mondiale lorsque sa tête est miraculeusement retrouvée parmi les décombres.

L’ange qui sourit

2) Sur le tympan du portail central : Le couronnement de la Vierge

Quel épisode biblique choisir de mieux pour une cathédrale dédiée à la Vierge et témoin des sacres de tous les rois de France à l’exception de Louis VI et d’Henri IV ? C’est en tout cas un sujet plus accueillant qu’à Notre-Dame de Paris où, au même endroit, on trouve le jugement dernier ! 

Observez également le toit de la cathédrale : là aussi, une rangée de fleurs de lys rappelle habilement les deux thèmes principaux de ce monument. La fleur de lys est en effet à la fois un emblème du pouvoir royal et un symbole de pureté traditionnellement associé à Marie.

Le couronnement de la Vierge

3) A l’arrière de la cathédrale : Le jardin d’Eden

Levez les yeux vers les créatures de pierre qui décorent l’arrière de la cathédrale. Licorne, toucan, singe rieur… Toute une galerie d’animaux exotiques et fabuleux ! Ces chimères surprenantes ont été ajoutées au XIXe siècle par le célèbre architecte Viollet-le-Duc. Son ambition ? Recréer une vision du paradis terrestre.

4) Le tympan du portail de la façade Nord : Règlement de comptes artistique

Vous voici face au portail du jugement dernier. Anecdote historique : le coût exorbitant du chantier de la cathédrale n’a pas tardé à provoquer des tensions entre les bourgeois et l’évêque, qui ordonnait la poursuite des travaux. Les artistes sculpteurs ont alors protesté à leur manière, en représentant l’évêque parmi la cohorte des damnés !

A l’intérieur 

5) Sur le revers de la façade : Une foule silencieuse

Retournez-vous pour observer cet élément architectural atypique, propre à Notre-Dame de Reims : une profusion de personnages sculptés sur le revers de la façade principale. Peut-être symbolisent-ils  la foule impressionnante qui entoure le nouveau roi lorsqu’il franchit ce portail pour entrer dans son règne ?

6) Dans la nef : Le baptême de Clovis

Au centre de la nef, cette plaque marque l’emplacement exact de l’endroit où fut baptisé Clovis par Saint-Remi en 498, soit il y a plus de 1500 ans !

7) Dans le chœur : Le bleu de Chagall

La cathédrale a perdu la plupart de ses vitraux originaux, démolis par les chanoines à l’époque classique, puis par les bombardements lors des deux guerres mondiales. Certains des nouveaux vitraux portent la signature d’artistes célèbres, notamment le peintre Marc Chagall qui, en 1974, a recréé pour son œuvre le bleu cobalt utilisé dans les vitraux du XIIIe siècle.

8) Au-dessous de la rosace Sud : Un vitrail à la gloire du champagne

Cette visite ne serait pas complète sans l’évocation d’un des symboles préférés de la ville de Reims : le champagne, bien sûr ! Ce vitrail, réalisé dans les années 60 dans un style médiéval, illustre tout le processus de fabrication du champagne, depuis la récolte du raisin jusqu’à la mise en bouteille et la fabrication des coupes. Même si celui-ci est moderne, il était courant sur les vitraux du Moyen-Age de représenter les travaux des champs ou bien les métiers d’artisans, afin de remercier les corporations qui avaient contribué au financement du chantier.                                                

                  

N’oubliez pas pour finir la visite des tours 

Visite guidée d’1h (Billetterie au Palais du Tau) / Tarif : 8€ (gratuit pour les moins de 26 ans)

Du 6/05 au 8/09 : tous les jours sauf le lundi et le dimanche matin

Du 15/02 au 5/05 et du 9/09 au 15/11 : uniquement le week-end

Votre guide vous fera admirer la vue sur la ville et ses alentours, visiter la charpente et découvrir les étonnantes chimères qui peuplent le toit de la cathédrale…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *