A la découverte du Palais du Tau

Que se cache-t’il derrière ce monument rémois au nom un peu curieux, le Palais du Tau ?
C’est ce qu’à chercher à comprendre le Monocle, qui vous invite aujourd’hui à découvrir et à percer les mystères de cet écrin culturel jouxtant la fameuse cathédrale des rois

Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO et classé monument historique français, le Palais du Tau fut l’une des résidences des archevêques de Reims au Vème siècle, mais aussi la demeure des rois de France qui venaient s’y faire sacrer.
Ce nom si particulier, il le doit au plan de son bâtiment, qui, au Moyen-Age, était en forme de T, ce qui correspond à la lettre grecque « Tau ».
Accolé à la cathédrale Notre-Dame de Reims, il vous suffit de faire quelques pas pour franchir les grilles ébènes et vous avancer le long de l’allée pavée afin de rejoindre ce monument historique et culturel. 

Inauguré en tant que musée en 1972, aujourd’hui on parle du Palais du Tau comme d’un double musée. En effet, il occupe à la fois le rôle de musée des sacres royaux avec le trésor de la cathédrale, et celui de musée de la cathédrale

Dans une première partie donc, on découvre avec émerveillement la richesse du trésor de la cathédrale, auquel vient s’ajouter une petite partie du trésor de l’ancien régime et du trésor de Charles X, le tout accompagné d’explications détaillées et exhaustives sur l’histoire des sacres.
Les salles se succèdent ainsi et avec elles les merveilles du trésor de la cathédrale : couronnes ornées de pierres précieuses et joailleries royales, célèbres gravures, tableaux de monarques (dont le célèbre Portrait de Louis XVI dans sa tenue de sacre, de Duplessis) tapisseries (comme celle de l’Histoire de Clovis réalisée au XVe siècle), mobiliers anciens et enfin les célèbres reliques.
Ce sont en effet dans ces salles que reposent reliques sacrées et objets religieux inestimables, parmi lesquels figurent le Reliquaire de la Sainte Epine, la nef de Sainte Ursule et le talisman de Charlemagne.
Orfèvrerie, peinture, tapisserie et reliques, le trésor de la cathédrale porte bien son nom tant il nous éblouit par la diversité de sa collection.

Dans une seconde partie, autrefois nommée musée de l’œuvre, on retrouve le musée de la cathédrale où sont exposées dans de grandes salles les statues d’origine de la cathédrale, retirées au long du XIXème et du XXème siècle et remplacées par des copies pour assurer leur conservation. Gargouilles, statues de rois (Le roi Philippe-Auguste du transept sud) et de personnages bibliques (Goliath), ou encore haut-relief (tel que Eve filant daté d’environ 1230) se côtoient dans cette farandole de pièces uniques.
C’est aussi l’occasion pour les visiteurs de prendre conscience de la violence avec laquelle la capitale du champagne a été touchée au cours des affrontements du XXème siècle, les statues d’origine portant les stigmates de la Première Guerre mondiale.
A cette même période, et plus exactement le 19 septembre 1914, le Palais du Tau a été gravement endommagé lors d’un incendie intervenu suite au bombardement de la cathédrale. Il a été restauré après la Seconde Guerre mondiale avant de prendre le visage du musée tel que nous le connaissons aujourd’hui. 

Enfin, à ces deux musées s’ajoute le bâtiment en lui-même. Avec ses deux chapelles, celle dite « basse » datant du XIIIème siècle, et celle dite « haute » ornée d’un tympan mettant en scène le passage biblique de l’Adoration des mages, le Palais du Tau ravira les amateurs d’architecture, d’arcs-boutants et d’ogives. 

Intrinsèquement lié à la cathédrale de Reims et à son décor sculpté, le Palais du Tau offrira toutes les informations nécessaires aux visiteurs désireux d’en apprendre davantage sur la tradition des sacres des rois tout en leur permettant de découvrir les joyaux de l’une des plus célèbres cathédrales de France.

Informations pratiques :

Horaires: 

Ouvert du 9 septembre 2021 au 5 mai 2022 :
9h45-12h30 / 14h-17h15

Fermé le lundi. 

Dernier accès au musée 45 minutes avant sa fermeture, midi et soir. 

Billeterie:

Tarif individuel : 8€

Gratuité pour les 18-25 ans (ressortissants des pays de l’Union Européenne et résidents non-européens réguliers sur le territoire français)

Présentation du pass sanitaire obligatoire pour les plus de 11 ans. 

Adresse : 

2 Pl. du Cardinal Luçon, 51100 Reims

(hors article) Wording de présentation :

Depuis votre rentrée à Neoma, vous avez tous déjà sûrement foulé, ne serait-ce qu’une fois, les marches de la célèbre cathédrale rémoise, mais avez-vous fait un tour au Palais du Tau ?👀

Accolé à la cathédrale, ce bâtiment historique datant du Moyen-Age, longtemps demeure des archevêques de Reims et des rois de passage pour se faire sacrer, renferme aujourd’hui un musée riche des divers trésors de la cathédrale ✨

Vous souhaitez en apprendre davantage sur l’histoire des sacres à Reims, découvrir les statues originelles qui paraient la cathédrale ou contempler tableaux royaux et reliques sacrés ?💡

Le Monocle vous invite à lire son article sur le Palais du Tau, qui, nous l’espérons, vous donnera envie d’aller découvrir ce monument culturel et historique à deux pas de la cathédrale !👣

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *